Cap Terre

Réalisation de118 logements, ZAC du Bourg, Rocquencourt (78)

MAITRISE D'OUVRAGE
SODEARIF
COGEDIM

DATE(S) DE L'OPERATION
2012

EQUIPE
HVJ Architectes
Cap Terre paysage / HQE

PROGRAMME
Construction de 118 logements,

SURFACE
7 200m²

PRINCIPALES COMPETENCES MOBILISEES
Aménagement paysager
Aménagement durable

Le concours porte sur la conception des espaces extérieurs dans le cadre de la construction de 118 logements sur la ZAC du Bourg à Rocquencourt. Le projet proposé se développe selon 3 directives :

Insertion du projet dans le site et identité paysagère : Inscrit dans un écrin végétal de qualité entre l’arboretum de Chévreloup, la forêt de Marly et le centre-bourg, le projet est traité comme un quartier vert privilégiant les relations entre espace public et espace privé et les perspectives sur l’environnement : ouverture de vue sur l’arboretum, travail des franges par des haies libres, maintien des arbres existants, utilisation du vocabulaire du verger et du potager… Les fortes dénivellations du site sont gérées par des remblais et terrasses soutenus par des murets gabions recyclant les pierres des anciens murs du site.

Un cadre de vie confortable et fonctionnel : Les espaces extérieurs sont répartis en espaces privatifs (jardins des logements en RDC) et en espaces semi-collectifs (verger, potager, square, venelles) selon les préconisations du cahier des charges du règlement de consultation de la ZAC. Les jardins privatifs, sont clos de haies mixtes créant un espace de recul leur assurant plus d’intimité. Le jardin-verger, le potager collectif et le square constituent des espaces de rencontres entre les résidents. Le verger et le potager apportent un caractère bucolique au site et rappellent son ancien usage. Les venelles sont travaillées avec une épaisseur végétale et des placettes intimes et conviviales.

Une qualité environnementale du projet : une gestion raisonnée des eaux pluviales est mise en place par 5 noues disposées dans les espaces semi-collectif (350 ml de noues constituant une surface d’infiltration de 700 m²). Les espaces de pleine terre ont été privilégiés, l’imperméabilisation des sols est limitée par un choix de revêtements perméables. Le projet met en oeuvre une gestion différenciée des espaces verts par l’utilisation d’une palette végétale adaptée aux conditions pédoclimatiques préconisant un entretien et une consommation en eau réduits. Le verger est géré en prairie fleurie. Les toitures sont végétalisées. Les matériaux utilisés (mobilier et revêtement de sol) sont écologiques et durables.


© Cap Terre - Mentions légales - Une marque du Groupe BETOM - Nous contacter - Plan du site - Suivre la vie du site RSS 2.0